Design & Thinking

J’ai découvert dernièrement ce document intéressant sur le Design Thinking, donnant largement la parole à des designers, et en particuliers à ceux qui ont donné corps à ce cadre méthodologique, formalisé le Design Thinking : Tim Brown et David Kelley.

Sa présentation officielle :

« Design & Thinking » is a documentary exploring the idea of « design thinking »!

How do we fully engage organizations to think about the changing landscape of business, culture and society? Inspired by design thinking, this documentary grabs businessman, designers, social change-makers and individuals to portrait what they have in common when facing this ambiguous 21st century. What is design thinking? How is it applied in business models? How are people changing the worldwith their own creative minds? It is a call to the conventional minds to change and collaborate.

Ce documentaire est imparfait mais malgré tout très intéressant. Il l’est si vous ne connaissez pas du tout le sujet, mais aussi, je pense, s’il vous est plus familier.

Il nous parle de faire face à l’incertitude, au changement, en adoptant une posture, une démarche. C’est une façon d’aborder les choses, pas un algorithme, mais on nous le dit : sans le moindre doute, certains vont chercher à en faire formule (« people will want to push it so far to reduce it to a formula »).
On y est sans doute déjà. Dans un entretien récent portant sur l’innovation, le Design Thinking m’était présenté comme un exemple de ce que sont les modes managériales : des méthodes, des approches qui ont fait leurs preuves dans un contexte donné, et qu’on cherche à appliquer un peu partout en en perdant les fondamentaux ou la compréhension de ce qui faisait que l’approche fonctionnait à l’origine (comprendre ce qui fait que Lean fonctionne chez Toyota alors qu’il détruira des emplois chez un concurrent français). A ce stade, me disait mon interlocuteur, les grands cabinets de conseil standardisent la méthode pour permettre à leurs armées de consultants d’être formés facilement et de la vendre autant que possible.

Certains des intervenants nous rappellent que la culture dominante est celle de l’efficacité (ce que dit aussi le paragraphe ci-dessus), et qu’il y a encore trop peu de place à l’expérimentation et à l’incertitude (oui c’est mon dada).

Quelques verbatims :

« Organizations have been designed for most of the 20th century to be efficiency machines »

« You don’t want to experiment, you don’t want to try out new things. You want to execute on plan and on budget »

« We did that in 1975 and it did’nt work »

Je trouve toujours aussi réjouissant d’entendre monter ces discours pas encore si répandus et encore plus rarement pris en compte pour modifier le fonctionnement des entreprises.

Le documentaire (en anglais, 1h18) :

Le site du documentaire : http://designthinkingmovie.com/

0 comments on “Design & ThinkingAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *